24 et 25 septembre 2018 : Retour des Philippines

Le 24, notre dernier jour à Manille. Nous sommes rentrés le 23 de l'île de Bohol pour nous assurer de ne pas râter l'avion du retour en Europe. On ne sait jamais.

C'était aussi l'occasion de dépenser nos derniers "sous" philippins (Pesos) au grand complexe commercial de Manille; "Mall of Asia". Il faut environ 62 pesos pour faire un euro. Les Tshirt ne sont pas chers làs-bas; 3 à 4 €.

IMG_20180924_100629 (Copy)Ce complexe est situé près de la mer

 

IMG_20180924_095055 (Copy)Une petite barque de pêcheur

IMG_20180924_095542 (Copy)Le dernier déjeuner à Manille avec Jacky et Samantha

IMG_20180924_132218 (Copy)Notre avion est à 20h45. Un long voyage nous attend

-Manille, à Istanbul (Copy)

Istanbul à Basel-Mulhouse (Copy)et en plus nous avons un décalage horaire de 6 heures; ça rallonge sacrément la journée, après une nuit dans l'avion où ne dors pas beaucoup.

Bref le 25 vers 12h30, nous étions de retour en Alsace.

Un voyage qui va nous laisser de bons souvenirs, bien sûr en raison du mariage de Jacky mais aussi compte tenu des caractéristiques du pays. Sur la principale île des Philippines (Luzon), nous ne sommes restés qu'à Manille et franchement, il n'y a pas matière à  rester longtemps dans cette ville. Une ville surpeuplée, au traffic très dense et les bouchons permanents. Une ville avec des quartiers très pauvres, des paquets de fils électriques partout. On se demande comment ils s'y retrouvent en cas de panne ! Il n'était pas question non plus (on ne l'avait pas prévu) d'aller au nord de cette île; le typhon est passé par là faisant plus de 60 morts.

Philippines (Copy)

L'île de Bohol (à 1h10 d'avion vers le sud) a été l'occasion pour nous de découvrir cette végétation luxuriante, les rizières avec les buffles, des petits mammifères étonnants; les tarsiers (petits singes aux grands yeux) ...et partout une nourritue excellente et pas cher.

Evidemment on n'a moins aimé la chaleur moite. J'ai voulu laver un Tchirt. iI a mis plus d'une journée à sècher dans la chambre. On avait quand même l'avantage de pouvoir être en Tshirt et short toute la journée, sans toutefois oublier le parapluie, car c'est la saison humide; les orages sont fréquents.

Maintenant, de retour en Alsace, on récupère tout doucement de notre fatigue accumulée durant le séjour et surtout le voyage retour.

A une prochaine.